Le Cap du Lapsang Souchong

Non, chérie, on boit du Lapsang Souchong… Ce drôle de nom s’étire dans la bouche, la fait avancer en cul-de-poule, les yeux écarquillés comme une Arielle Dombasle en extase devant son philosophe de mari… Laissez rouler les liquides et les sifflantes sur votre langue : « Lap-sang-sou-chong… ». C’est délibérément hautain. Ça y est. Vous venez de…