Lettre aux jeunes qui portent des fausses lunettes d’intello (parce que tout le monde n’est pas Woody Allen qui veut)

Crois-tu qu’en mettant de fausses lunettes on va penser que tu lis Proust tous les soirs avec Tosca en fond sonore? Mais non, Jeune, car en te regardant, les vieux comme moi détectent immédiatement que ta lecture de chevet, c’est ELLE, VOGUE ou GRAZIA. Quand je te croise dans le métro ou dans la rue…