Pourquoi les actrices américaines portent toujours des robes-rideaux ?

L’américaine persiste et signe : la robe-rideaux au bustier écrase-miches est pour elle le summum de la classe. Il n’y a qu’à se rendre à New York pour déprimer sur la 5th Avenue. La dernière à avoir foulé cette grande artère en fourreau noir sobre fut Audrey Hepburn en 1961 pour Breakfast at Tiffany’s. En…

Quelque part au… Festival de Cannes

Il y a d’abord un clapotis qui se balance, quelques pas sur une plage de Méditerranée. Le choc des galets sur le sable humide et puis l’eau qui scintille comme une robe pailletée… Puis tout à coup, la rumeur gronde, les palmiers sont emportés par le vent, le Carlton s’anime, l’homme aux clefs d’or est…